Michel : le révélateur

Michel, juif-palestinien, mon amant Durant ces années de 1968 à 1970, politiquement, nous ne nous intéressons plus qu’à la Palestine. Nous participons à quelques réunions publiques. En 1969, je fais la connaissance de « Michel » nom clandestin d’un, comme il se définit lui-même, « juif-palestinien ». Qu’il est beau ! Nous craquons l’un pour … Lire la suite

Après 1968 nous ne militons plus… mais notre couple va basculer

sartre sorbonne 1968

Après 1968, Jean-Jacques et moi ne militons plus plus de réunions rue d’Ulm, plus de réunions chez nous. Nous ne nous joignons pas à quelque organisation maoïste française que ce soit, alors qu’elles fleurissent abondamment. Nous ne lisons ni leurs livres, ni leurs périodiques, souvent édités par ses anciens amis politiques. Il ne fréquente plus … Lire la suite

Jean-Jacques Porchez indifférent à son fils Jean-François

Jean-Jacques indifférent à son fils Jean-François Il semblait totalement indifférent à son fils même lorsqu’il était malade. Par exemple un week-end durant lequel j’étais chez une amie à la campagne Jean-François tomba malade avec une forte fièvre : c’était la rougeole. Pas de médecin dans le village, un peu affolée je téléphonai à son père … Lire la suite

Emplois à plein temps J-J Porchez et moi ne communiquons pas

Emplois J’obtiens le CAP de comptabilité, et ne suis plus aucun cours par correspondance. J’ai repris peu à peu un emploi à trois quart de temps puis temps complet, d’abord à la Fédération mondiales des villes jumelées dirigées par J-M Bressand, où je m’ennuie car il m’est confié de faire des fiches. Jean-Jacques décide de … Lire la suite

1968 auto dissolution de l’UJCml

nous sommes le pouvoir

1968 et l’UJCml 1968 arriva. L’UJCml fait son autocritique de n’avoir pas su prévoir ce grand mouvement politique de révolte qui a commencé au mois de mars dans la faculté de Nanterre. Suite à cette autocritique il s’auto-dissout. 1968 est parti des États-Unis En effet pour les États-Unis c’est une opposition à la Guerre du … Lire la suite

Guerre des six jours en Israël 1967 divergences entre nous

Des juifs ex-porteurs de valise en désaccord sur la guerre des six jours Je me souviens plus particulièrement d’une réunion amicale dans un modeste château appartenant à l’un des amis de Jean-Jacques, peu après juin 1967. Ils ont tous, plus ou moins, été porteurs de valise pour soutenir le FLN et condamnés par la justice … Lire la suite

Orientation de notre engagement politique de 1965 à 1968

La guerre du Vietnam Après notre succès infructueux en matière de politique au PCF, nous commençons à militer pour la libération du Vietnam en adhérent aux Comités Vietnam de Base (CVB), d’obédience M-L (1) (Parallèlement se cré le Comité Vietnam national (CVN) d’obédience trotskiste (Krivine). Le Vietnam est en révolte depuis 1858 contre la colonisation … Lire la suite

Organisation de ma vie et de celle de ma famille 1965-1970

Bases de l’éducation de mon fils : Montessori Au retour de notre voyage en Chine notre fils, Jean-François, marche… enfin deux ou trois pas, mais c’est ce qui est appelé marcher pour un enfant, alors qu’il n’a que neuf mois ! Je l’avais laissé libre à la maison, le laissant crapahuté sur le sol comme … Lire la suite

Août 1965 : voyage en Chine compagnie de Siné, Marceline Loridan

Jean-Jacques organise les premiers voyages en Chine Dans le cadre de son travail, Jean-Jacques organise le premier voyage de Français en Chine en 1965, suite à la « reconnaissance » de ce pays par de Gaulle. Nous nous y rendîmes en août. Notre fils est confié à ses grands-parents. Quand je dis « premiers » il est bon de … Lire la suite

Je reprends études, emplois, lectures, j’apprends le bridge 1965

Reprises de mes études Au début de mon mariage j’avais entrepris des études d’économie en fac en tant qu’auditeur libre puisque je n’ai pas le bac. Je les abandonne suite à la naissance de mon fils, Jean-François, le 4 décembre, dans une clinique du 20ème arrondissement. En guise de remplacement à mes études d’économie, j’entreprends … Lire la suite

Naissance de mon fils Jean-François Porchez le 4-12-1964

Le matin du 3 décembre je me réveille avec des contractions Tant qu’elles sont tout à fait supportables je continue à vaquer à mes occupations journalières, dont quelques courses. Et même le soir je me couche pour dormir comme si de rien n’était. Finalement je me relève quelques heures plus tard pour que Jean-Jacques me … Lire la suite

Grand-mère de J-J Porchez : Menchevik née à Saint-Pétersbourg

J’approfondis ma relation avec les parents de Jean-Jacques qui sont bienveillants à mon égard et qui ne sont informés en rien des relations dans notre couple Grand-mère de J-J Porchez :  juive russe née à Saint-Pétersbourg En 1905 sa grand-mère avait du fuir Saint-Pétersbourg à l’âge de 19 ans (autrement dit elle du naitre vers … Lire la suite

Adhésion et procès au PCF 04-1964, plus de musiques !

Notre adhésion au PCF Au printemps 1964 Jean-Jacques décide, avec mon accord, de notre adhésion au PCF. Bientôt la cellule de notre quartier se révèle en désaccord sur notre position concernant la Chine. Ils affirment que la Révolution chinoise victorieuse le 1er octobre 1949, après une lutte de dizaines d’années, a été faite par les … Lire la suite

Plus jamais de sexualité avec J-J Porchez mon mari

Toujours en Suisse je refuse tout contact sexuel avec mon mari De retour dans l’hôtel, il s’approcha de moi assise sur le rebord en bois du lit arrivant à la mi hauteur de mon corps, pour avoir un rapport sexuel avec moi, je le repoussais de mon pied en disant « non plus jamais ». … Lire la suite

Voyage en Suisse… avortement ? 03-1964

Ma famille ne se préoccupa plus jamais de moi Pour ma famille j’étais casée. Ils ne se préoccupèrent plus jamais de moi, s’en étaient-ils inquiétés avant sinon de la conservation de ma virginité, je voyageais avec eux à travers l’Italie, et le plus souvent me payant des vacances sans eux tels mes séjours en Angleterre, … Lire la suite