Début d’une dépression qui durera 7 ans de mariage

Le médecin me prescrit des piqûres pour faire revenir mes règles Alors que je commence des piqûres pour un essai de stopper ma grossesse Jean-Jacques m’annonce qu’il part pour Cuba dans le cadre de son travail. Je me retrouvais donc seule pour faire les piqûres. Aucun infirmier ne pouvait être chargé d’une telle tâche interdite … Lire la suite

Enceinte par le viol de mon mari J-J Porchez

Ainsi commença notre vie commune… Je ne savais rien faire dans une maison : ma mère ne m’avait rien appris, même pas faire cuire des carottes, car elle m’avait toujours interdite de rentrer dans la cuisine quand elle préparait les repas. Ma sœur et ma mère se moquèrent de mon ignorance : comme si j’aurais … Lire la suite

Mon mariage avec Jean-Jacques Porchez 31-01-64

Tout alla très vite : fixation de la date du mariage pour janvier, soit six mois après que nous nous soyons rencontré, recherche d’un appartement, liste de cadeaux du mariage, achat d’une bague de fiançailles choisie par sa mère Choix de ma robe de mariée Ma mère m’emmena chez une couturière pour me faire faire … Lire la suite

Jean-Jacques Porchez se fait réformer de son service militaire 1963

Mais avant de pouvoir se marier Jean-Jacques Porchez devait effectuer son service militaire. Le service militaire en France années 1960 Certes la Guerre d’Algérie était terminée depuis juillet 1962, mais le service militaire ne s’arrêta pas pour autant. Après avoir été de 30 mois durant cette guerre, il ne fut réduit à 16 mois que … Lire la suite

Pas d’autre solution que me marier avec Jean-Jacques Porchez 1963

Il rentra à Paris quelques semaines après moi : son contrat se terminait fin septembre. Moi j’avais repris mon emploi rue du Rocher. Jean-Jacques Porchez me demande en mariage À son retour en France il vint me chercher à mon travail et nous commençâmes à nous fréquenter. Très vite il me demanda en mariage. Je … Lire la suite

Ma vie bascule : je me politise

Alors tout bascula. Jean-Jacques Porchez s’engage Après avoir passé deux certificats de physique-chimie, alors qu’il en fallait trois pour obtenir la licence, il s’était fait embaucher en tant que professeur pour une année scolaire par le nouveau gouvernement de l’Algérie libérée de la colonisation française depuis le 5 juillet 1962. Soit pas par la coopération … Lire la suite

1963 Jean-Jacques Porchez mon futur mari

Je vais vous décrire Jean-Jacques Porchez tel qu’il était lorsque je l’ai connu à l’occasion de mon voyage sur la cote Dalmate, alors qu’il en était l’accompagnateur. Jean-Jacques Porchez accompagnateur L’accompagnateur se nommait Jean-Jacques et venait d’avoir 25 ans. Il effectuait cette navigation depuis plus d’un mois, soit déjà 3 ou 4 allers/retours. Ainsi il … Lire la suite

Août 1963 voyage sur la côte Dalmate

Mon premier voyage sans mes parents : la cote Dalmate Comme je le dis dans un billet précédent : Après six mois d’interdiction de sorties le soir, mes parents m’offrir le voyage de mon choix pour le mois d’août. En fait je commençais à réaliser que pour eux le problème le plus important était qu’ils … Lire la suite

Premier amour Jacques et découverte des camps nazis 1959-1963

Après plusieurs flirts, toujours innocents, gardant mon corps pour le mariage, comme était le non-dit de ma famille mais très ferme, je décidai de me séparer de cette virginité qui me paraissait encombrante, voici comment les événements s’enclenchèrent : Premier amour : Jacques Le premier homme qui compta dans ma vie fut Jacques Abran Il … Lire la suite

1959-1963 Mon avenir pour mes parents : femme au foyer

Année de sténo-dactylo en 1959 Pour attendre le futur mari, qui subviendrait à mon entretien quotidien, moi subvenant, comme ma mère, à l’entretien de « son » intérieur, de ses vêtements (mais l’avenir montrera que je n’avais aucune attirance ni dons pour cet état) mes parents m’inscrivirent dans une école de sténo dactylo pour apprendre le métier … Lire la suite

Premières règles à 16 3/4

Mes premières règles, tardives, hors la présence de ma mère Mes parents m’avaient confiée à une famille amie pour les grandes vacances. Le père était un ingénieur collaborateur de l’entreprise de mon père avec lequel mon père avait travaillé depuis avant la guerre, pendant la guerre, et jusqu’à son dépôt de bilan. Il était juif … Lire la suite

Ma mère soutient que les femmes n’ont pas de pulsions sexuelles

En contradiction avec elle-même ma mère qualifie mon père de « chaud lapin » ! Parallèlement à ses confidences sexuelles, se plaignant de ne plus rien ressentir et s’inquiétant pour la fidélité de son mari/mon père, ma mère m’affirme que les femmes n’ont aucune pulsion sexuelle, que ce ne sont que les hommes qui sont « atteint … Lire la suite

Lectures, Freud et ma dyslexie

Découverte de Freud J’achetais mon premier livre de Freud sur le conseil d’une camarade de classe, elle même informée par son frère ainé. J’avais juste 18 ans. Inverti ? non introverti ! Je me trouvais devant une énigme. Il y était question d’ « introverti« , tout au moins c’est ce que je lisais, alors qu’en fait … Lire la suite

Ma mère m’emmène dans sa chambre et son lit 1955-1960

Pendant cinq années ma mère m’entraina dans sa chambre le soir dans son lit, durant les absences de mon père, pour que je lui tienne compagnie la nuit et que je remplace mon père. Ses chantiers répartis en France et à l’étranger obligeaient mon père à des absences constantes. Absent durant plusieurs jours du fait … Lire la suite

Ignorance de la sexualité pour une fille années 1950-1960

Mon ignorance totale des sexes et des rapports sexuels jusqu’à mes 18 ans Dans la famille il n’est pas question d’expliquer quelle est la différence entre un garçon et une fille. À l’école les garçons et les filles ne se côtoient pas du tout. Chacun dans une partie de l’école totalement étanche à l’autre. Les … Lire la suite