Coma d’acétone enfant …Hypoglycémique à vie

Maladies d’enfance et pour la vie

Vers trois ans j’eus d’affilée la rougeole et la coqueluche. Je sais que je faillis ne pas en survivre, et que mes parents avaient, sur l’indication d’un médecin, envisagés de me faire monter dans un avion, parait-il que le changement d’altitude pouvait arrêter les quintes de toux.

Puis se déclencha des crises de coma d’acétone, bien que je me demande si ce n’était pas une chute brutale du sucre dans le sang. Ma mère en était affolée. En effet un enfant dans le coma sans raison expliquée à de quoi inquiéter une mère. Je restais couchée plusieurs jours. Ma mère me mettait à jeun, ou m’alimentait avec quelques potages de légumes, et me donnait des tisanes d’un abbé dont j’ai oublié le nom, sur recommandation de voisines ou de pharmacien ? Personne ne savait ce que c’était.

Ce n’est qu’adulte que j’appris que c’était l’annonce d’un déséquilibre du sucre dans le sang :

L’insuline augmentait dans le sang, mais peut-être aussi une carence en glucose. L’insuline, produite par le pancréas, régule le sucre. Ma mère disait que ma chambre sentait la pomme de reinette caractéristique dés le début de mes crises.

En fait elle faisait, de bonne foi, l’inverse de ce qu’il eut fallu faire :

m’alimenter de denrées riches en sucres lents et en graisse : pain beurré, biscuits, rillettes avec du pain

Hypoglycémie

hypoglycémie
hypoglycémie

Je l’appris adulte par une expérience constante, car je suis hypoglycémique à vie.

Une confusion fréquente quand j’ai besoin de le signaler est avec le diabète : je n’ai jamais eu trop de sucre dans le sang, quand on cherche sur le net c’est la référence que l’on trouve : le diabète : NON, NON NON je n’ai jamais eu trop de sucre dans le sang !

mes symptômes sont toujours les mêmes : tremblements des membres et de tout le corps et fatigue intense.

J’ai en général sur moi quelques biscuits pour m’empêcher au cas où un malaise arriverait à tomber dans une sorte de coma, soit fatigue intense qui m’endort…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.