Mon père chef d’entreprise 1945 et dépôt de bilan en 1965

Mon père devient chef d’entreprise

La fin de la guerre porta chance à toute la famille. Il est en effet dans la vie des évènements qui endeuillent certains et provoquent un changement heureux pour d’autres :

C’est le cas pour René dont le patron est tué dans les rues de Paris durant la Libération. Accident ? Hasard d’avoir été là ? Victime de tirs désordonnés de Résistants ?

Son patron lui avait légué son entreprise. Avait-il fait un testament dans ce sens ? Ce ne fut pas dit par René.

L’entreprise de bâtiments de travaux publics et béton armé, comprend trois ou quatre salariés. Sans doute qu’il y a un dessinateur, l’ingénieur étant René, quelques ouvriers ?

René devint fier années 1960 d’en avoir fait une entreprise d’environ 200 ouvriers, de 2 ou 3 ingénieurs et d’un bureau d’études de plusieurs dessinateurs. En une vingtaine d’années René construisit une entreprise qui travaille dans toute la France et en Algérie, dont les commandes sont en majorités passées par l’État, ou les communes.

Ses ouvrages de béton armé ornent les paysages que durant mon enfance j’admire en Beauce, paysage des plus plats, où les silos de blé et les réservoirs, hauts, se voient à plusieurs kilomètres à la ronde. Un psychanalyse dirait :

« c’était un beau symbole phallique de son pouvoir » !

Il construit aussi d’autres sortes d’ouvrages en béton armé surtout les bassins de stations d’épuration, dont il deviendra spécialiste du prétraitement des eaux usées (dégrillage, tamisage, dessablage, dégraissage).

… puis dépose son bilan à la mi des années 1960

Souvent le soir, quand il revenait de son travail, il criait. Ses cris me terrifiaient. Je ne comprenais même pas ce qu’il disait je n’entendais que le son des cris depuis ma chambre. En même temps il allait et venait dans le grand séjour à grandes enjambées. Si j’étais dans ce séjour je le voyais se servir un petit verre d’alcool, pour se calmer sans doute.

Je n’envisageais pas qu’en fait son entreprise était sur une pente dangereuse, il allait déposer le bilan peu de temps après mon mariage (janvier 1964), se retrouvant avec des dettes plus particulièrement vis-à-vis de l’URSSAF. Mais des années passeront avant qu’il dut se résoudre à vendre son pavillon de banlieue, à cette période j’étais mariée et vivais à Paris

Il se reconvertira en spécialiste de grilles métalliques qu’il inventa pour le traitement des eaux usées.

Mais comme dans cette famille rien n’est dit concernant les sentiments par une manière d’introversion voire d’orgueil mal placé rien ne fut dit ni surtout expliqué aux autres membres de la famille. Notre père mettait sa femme devant les faits… ce qui était désastreux pour elle…

revue generale de larchitecture et des travaux publics
revue générale de l’architecture et des travaux publics

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.