Progression de la création de notre librairie

Peu à peu la librairie se remplit de livres

Nous devons choisir la répartition des rayons :

  1. Sur la mezzanine trois rayons :
    • Bandes dessinées,
    • Science fiction,
    • Livres de poche.
  2. Le fond de littérature un peu en retrait dans le prolongement de la caisse, en arrière de l’escalier.
  3. Tous les autres rayons seront face à la caisse dans le prolongement de l’entrée.
    • Deux grandes tables sur tréteaux accueillent les nouveautés, sur la première face à l’entrée la littérature, sur celle un peu en retrait les autres catégories de livres récents.

La porte d’entrée ne laisse passer qu’une personne à la fois.

Nous faisons notre première vitrine

Elle devra être renouvelée au minimum une fois par mois, avec quelques exceptions pour des nouveautés remarquables.

Nous embauchons un laveur de carreaux, j’apprendrai de sa manière de nettoyer rapide et efficace, savoir que je garde jusqu’à de jour.

Quand il vient il a besoin de place pour circuler côté intérieur de la devanture, ainsi le changement de présentations des livres en vitrine se fera les jours de sa venue, et nous en profitons pour faire le ménage de toute la librairie ! (nous n’aimons pas faire le ménage ni Philippe ni moi : il suffit d’être attentif pour ne pas salir !)

Tout n’est pas encore au point, mais suffisant pour ouvrir

  • les clients ne vont pas se précipiter dès le premier jour !

Nous devons trouver un nom à la librairie. Nous avons peu d’inspiration. Nous ne voulons pas un nom trop couru, finalement nous optons pour « Le lutrin », après avis pris autour de nous.

Nous devons faire faire une enseigne, une banne en tissu qui pourra se relever et s’abaisser, protégera aussi les présentoirs mobiles que nous sortirons chaque jour, elle sera d’un beau jaune dit « impérial » ; un spécialiste viendra écrire à main levée en façade le mot « Le Lutrin » en marron.

Sous la mezzanine

nous organisons un emplacement réservé aux enfants. Ils peuvent s’asseoir au sol, quelques coussins pour le confort, des rayons à leur hauteur tout autour. Les parents veulent s’y accroupir aussi. Ce rayon est destiné aux enfants jusqu’à environ 10 ans. Mais des adultes apprécient les livres pour enfants : les dessins, les mises en page, les couleurs sont attrayants pour tous les âges !

Au sous-sol nous organisons un accueil avec banquettes et coussins pour faire quelques réunions pour échanger sur tout sujet ayant trait à la culture. Certains clients y seront plus actifs que d’autres pour organiser les sujets.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.