Jean-Jacques Porchez antisioniste mère juive mort 22-02-2023

jean jacques porchez a cuba mars 1964 buste

Qui était Jean-Jacques Porchez ?

De mon point de vue, moi qui le connus à l’été 1963, à un moment où il était encore dans la gloire d’avoir fait du soutien au FLN en tant que porteur de valise commencé à son adolescence (il est né en juillet 1938) jusqu’en 1962 (mars 1962 : indépendance de l’Algérie), je le connais « à l’envers », c’est à dire non en tant qu’homme glorieux, mais dans son mal être : il parlait difficilement, il était timide, il bégayait, en un mot il était mal dans sa peau, le fait qu’il était accompagnateur lui permettait d’avoir un rôle et donc le protégeait.

jean jacques porchez a cuba mars 1964
Jean-Jacques Porchez a Cuba en mars 1964

 

Et d’ailleurs il portait des lunettes teintées foncées pour que son regard ne soit pas « clair » pour les autres, il le voilait pour cacher quelque pensée ou sentiment qui pourrait « déborder » ! car il n’était « que » myope aucune raison médicale pour se voiler ainsi la vue…

Je ne savais rien de la politique à l’époque : il m’y initia en quelques minutes !

Antisioniste

Mais mon propos ici, et vu l’actualité de la guerre de Netanyahou contre le Hamas, est de parler du principal : son antisionisme. J’en ai dit quelques mots à propos d’une discussion au moment de la guerre des 6 jours.

Je vais ici vous expliquer ce qu’est l’antisionisme, au risque de vous surprendre, car peu de gens en parlent sinon par exemple dans un article du Monde diplomatique, voir aussi un billet de blog sur Mediapart.

Le peuple juif n’existe qu’en tant que « croyants », il n’existe pas d’ethnie juive, pas plus qu’il n’y a d’ethnie française, ou italienne ; Y a-t-il une ethnie chinoise ? pas plus ! Mais il y a une ethnie Han, et c’est à partir de ce fait que Xi-Jinping opprime tout ceux qui, d’après lui, ne font pas parti de la Chine…

… donc l’ethnie « juive » n’existant pas être sioniste n’existe pas non plus ! Le sioniste n’est possible que du point de vu des croyants et pratiquants de la religion juive…

Jean-Jacques Porchez étant athée, logique avec lui même (et fidèle à la tradition familiale remontant à sa grand-mère émigrée de Saint-Pétersbourg en 1905) il ne pouvait qu’être antisioniste.

Ce qui pose, vu l’actualité un énorme problème à tous les gouvernants, dont Macron, qui refusent l’Histoire et font la confusion entre antisioniste et raciste… sentiment qui ne peut exister contre un peuple qui n’existe pas !

Guerre des six jours en Israël 1967 désaccord entre juifs

israël et les territoires occupés par israël durant la guerre des six jours

Des juifs ex-porteurs de valise en désaccord sur la guerre des six jours

Je me souviens plus particulièrement d’une réunion amicale dans un modeste château appartenant à l’un des amis de Jean-Jacques, peu après juin 1967.

Ils ont tous, plus ou moins, été porteurs de valise pour soutenir le FLN et condamnés par la justice française.

Au cours de cette réunion échauffée par les récents événements de la guerre des six jours, nous échangeons sur nos positions présentes et à venir vis-à-vis d’Israël.

Nous sommes tous contre cette guerre… Sauf un, Philippe.

Ce prénom dénotant le choix de ses parents de le protéger parce que né durant les années 1940.

« Petit Juif » de athée devient croyant et pratiquant la religion juive

Ce Philippe a pour surnom « petit juif ». Pourquoi ? je suppose qu’il devait se revendiquer plus juif que les autres. Bien que tous soient athées… jusqu’à ce jour de juin 1967.

Car Petit juif est le seul à prendre parti pour Israël.

Les autres compagnons ne se fâchent pas avec lui et ne prennent pas une position hostile à son égard, mais le mirent en boite tant et plus. Dès lors il devint pratiquant et épousa, le seul de la bande, devant un rabbin dans une synagogue, une femme croyante et pratiquante.
Tous, sauf Petit juif, restèrent fidèles à eux-mêmes : athées et anti-sionistes. Finalement le surnom avait été prédictif.

anti-sioniste : position de juifs sur Israël ce ne peut donc être un racisme contre quelque juif que ce soit étant eux-même des juifs !

Guerre des Six jours résumé sur Wikipedia :

La guerre des Six Jours s’est déroulée du lundi 5 au samedi et a opposé Israël à l’Égypte, la Jordanie et la Syrie.

Cette guerre fut déclenchée par Israël en réaction aux mouvements de troupes égyptiennes et à la suite du blocus du détroit de Tiran aux navires israéliens par l’Égypte le (les Israéliens avaient préalablement annoncé qu’ils considéreraient cet acte comme un casus belli). Le soir de la première journée de guerre, la moitié de l’aviation arabe était détruite ; le soir du sixième jour, les armées égyptiennes, syriennes et jordaniennes étaient défaites. Les chars de l’armée israélienne bousculèrent leurs adversaires sur tous les fronts. En moins d’une semaine, l’État hébreu tripla son emprise territoriale : l’Égypte perdit la bande de Gaza et la péninsule du Sinaï, la Syrie fut amputée du plateau du Golan et la Jordanie de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est. Plus symbolique encore que la défaite arabe fut ainsi la prise de la vieille ville de Jérusalem.

L’écrasante victoire d’Israël l’a également placé au rang de puissance militaire invincible au Moyen-Orient et lui a fait acquérir un immense prestige à l’échelle mondiale.

Les résultats de cette guerre, épisode du conflit israélo-arabe, influencent encore aujourd’hui la géopolitique de la région. Si Israël s’est depuis retiré de deux territoires occupés, à savoir le Sinaï et la bande de Gaza, deux autres ont été annexés, Jérusalem-Est et le plateau du Golan, — deux actes non reconnus par la communauté internationale — et une grande partie de la Cisjordanie est toujours occupée.

israël et les territoires occupés par israël durant la guerre des six jours
israël et les territoires occupés par israël durant la guerre des six jours

Israël et les territoires occupés par Israël durant la guerre des six jours